BIENVENUE SUR LE SITE DES ARCHERS FRESNOIS, NOUS VOUS SOUHAITONS BONNE VISITE.

Rangement du filet sur le terrain extérieur.

A.F. (comme Archers Fresnois), c’est reparti !

A.F. comme Arrivée en Force (et en Forme)
Ce matin, nous sommes nombreux à venir, comme tous les ans désormais, procéder au décrochage et au rangement du filet sur le terrain extérieur ; les anciens, bien équipés, les nouveaux, sur un mode plus décontracté. Et un 1er novembre en tee-shirt, cette année ! Pas comme l’an passé…
A.F. comme Artiste Funambule
Bernard, à qui il ne manque que l’ombrelle et le tutu, parcourt près de 70 mètres en faisant glisser petit à petit ses pieds sur le grillage, en équilibre. En moins d’une demi-heure, il décroche le filet de protection sur toute la longueur du terrain extérieur, aidé principalement de Guy. Avec tantôt des allures de funambule, tantôt des airs de pêcheur en train de réparer ses filets.
A.F. comme Agité et Frénétique
Quand Pascal et Rémi découvrent le vélo électrique de Serge, ils deviennent comme fous ! Ils enfourchent l’un après l’autre le vélo et zigzaguent sur la pelouse humide, au risque de terminer dans un magistral dérapage incontrôlé. Pascal tente même une ascension du remblai au fond du terrain mais s’est vite calmé.
A.F. comme Archi Fou
Moment surréaliste quand deux des Archers Fresnois essayent ensuite de communiquer par les tunnels creusés par les lapins ; chacun à une entrée de terrier, ils échangent une brève conversation. Dommage, aucun lapin ne jaillit hors de son trou… J’aurais adoré voir la tête de ces messieurs !
A.F. comme Amusantes Facéties
Mine de rien, pendant ces guignolades, le travail avance dans la bonne humeur. Voilà maintenant les grandes échelles déployées au fond du terrain ; Pascal et Bernard suivis d’Ahmed et Emmanuel (« Eh Manu, tu descends ? ») se juchent en haut d’une échelle pour procéder à une autre tâche : remettre en place le filet vert en place, au-dessus du remblai, car il s’était progressivement décroché et décalé au fil du temps. Prétexte pour une grande partie de cache-cache et un concours de grimaces…
A.F. comme Assaut Forcené
Avec Ahmed, il faut se méfier : comme il goûte au plaisir des reconstitutions médiévales, une échelle et un outil en main suffisent à lui faire croire à un assaut de château fort ! Sus à l’ennemi ! Le seigneur Ahmed motive ses troupes, monte à l’échelle et attaque… le dévissage de la poulie à récupérer.
A.F. comme Atelier Fini
La « Mission Filet » est terminée. Bizarre, ni bouteilles ni biscuits pour fêter ça… Ah, les Archers Fresnois ne sont plus ce qu’ils étaient… Il va falloir prendre les choses en main, non mais !

Un grand merci à Ahmed, Bernard, Caroline, Emmanuel, François, Guy, Laurent, Nicolas, Pascal, Rémi, Serge, et Sylvain.

1er article de la saison signé Caroline.

Texte : Caroline GUILLOT

Archers, je vous salue !

Carton plein pour les Archers Fresnois en cette rentrée de septembre 2014.
Je ne compte même plus le nombre d’adhérents, je risque de m’endormir avant…
Une grande partie d’entre eux sont des anciens qui reconduisent leur inscription année après année. Et pour cause ! Chez les Archers Fresnois, on rit, on mange, on rit encore, on danse, on rit encore et encore, on bavarde, on rit (oui, je sais, je l’ai déjà dit !), on s’aide… et éventuellement on tire à l’arc ! Ah oui, j’oubliais, on rit décidément beaucoup (ok, j’arrête, c’est lourd, j’ai compris).
Il y a ceux qui viennent se défouler pour ne pas tirer sur leur conjoint, leurs gosses, leur patron, le Président de la République… etc.
Il y a ceux qui aiment la compétition, l’émulation et les expéditions dominicales sur les divers sites de concours sont joyeuses, stimulantes… et crevantes.
Il y a ceux qui viennent car ils ont le feu sacré : ils forment les nouveaux, ils corrigent les anciens, ils en oublient même de tirer eux-mêmes car leur aide est précieuse à bien des archers du club.
Il y a ceux qui viennent, on ne sait pas trop pourquoi, mais ils ont l’air heureux, parce qu’il y a les copains, parce qu’il fait plus chaud (ou plus frais) dans le gymnase Mistral que dehors (euh, cette raison ne tient pas vraiment debout : on y crève de chaud en été, on y pèle de froid en hiver), parce qu’on peut s’asseoir par terre, se vautrer au pied d’un mur, vraiment avachi, sans se faire disputer par le Principal ou l’Educateur, ou parce qu’on échange des recettes de cuisine. La liste des motivations est longue !
Il y a celle qui oublie ses lunettes… mais pas sa langue.
Et ne surtout pas oublier celle qui vient car elle veille à ce que tout se passe bien, que les uns et les autres soient en règle et le matériel bien distribué, que les contraintes d’accès à la salle soient respectées… etc. C’est notre indispensable sentinelle. C’est aussi l’organisatrice des goûters d’anniversaire, notre super ministre de nos très nombreuses fêtes.
Et puis il y a les NOUVEAUX ! Et ils sont nombreux cette année : plein de marmaille le mercredi après-midi, pour le cours de Joël. Je ne savais même pas qu’il y avait assez d’arcs d’initiation disponibles pour cette armée de bambins ravis. Bon, c’est sûr, Joël a l’air un peu fatigué à la fin de l’entraînement, mais les gamins sont gonflés à bloc au point d’aller s’inscrire sur les listes de concours au bout d’un mois de cours à peine. Il faudra juste leur expliquer qu’il faut encore progresser un tout petit peu avant d’aller en compétition.
Et puis il y a les autres nouveaux et nouvelles. Des épouses, qui ont décidé de partager la passion de leur mari (ou d’aller le surveiller là-bas, dans ce club où on rigole tant !), de jolies jeunes filles timides, des beaux gosses, d’autres enfants et ados, des adultes discrets. Des fois que les anciens soient des excités qui tirent sur les nouveaux dont le visage ne leur revienne pas… Il faut reconnaître que les anciens occupent bien la place, remplissent l’espace et tirent peu de flèches, trop absorbés par leurs retrouvailles hebdomadaires. Heureusement que certains sont quand même sérieux…
Une mention spéciale pour notre Capitaine, notre mascotte, Julien, dont la bonne humeur n’est pas restée au bord d’un étang ou d’une rivière, lors d’une partie de pêche, cet été. Les années passent, il ne change pas ; il est à l’image de notre club : joyeux, entreprenant, énergique… et bruyant ! YESSSSS !!!
Merci à notre Président, Pascal, qui entretient ce curieux équilibre ! Il ne compte pas son temps pour faire des Archers Fresnois un club sympathique aux résultats plus qu’honorables. Il fait lui-même la fierté de ses camarades de l’association puisqu’excellent tireur l’an passé aux Championnats de France, très haut dans le classement.



Texte : Caroline GUILLOT

Entrainements de nos jeunes avec Joël.

Allez visiter la rubrique " entrainement des jeunes avec Joël" pour voir vos enfants en photos.

3D de Villejuif  le 11 mai 2014.

LA CABANE DES ARCHERS.

MERCI à tous.
​Elle est superbe cette nouvelle acquisition du club.

joyeux anniversaire...

Samedi 01 mars nous avons fêté les 20 ans du club à la Grange Dimière .
​Voici quelques photos de la soirée.

insolites .

  • Super Guytou.

Quand on veut, on peut...

Téléthon 2013   

Téléthon - Edition 2013
 
Les Archers Fresnois sont une petite famille qui se réunit et sait se mobiliser bien au-delà des murs du gymnase Mistral.

Et quand Serge et Pascal V lancent un appel pour participer activement au Téléthon, les archers du club et leur famille se mobilisent.

Il y a ceux qui ont tout compris et qui vont œuvrer bien au chaud à Rungis (bande de vilains planqués !), dans une salle fermée. N’étant pas présente sur les lieux, je raconterai ici comment s’est déroulé l’après-midi de l’autre groupe.

Car il y a ceux qui bravent le froid (mais pas de gel ni de neige cette année) à Fresnes, en plein centre-ville. Comme c’est jour de marché de noël, des allers retours ont lieu entre le stand des Archers Fresnois et celui de l’association France-Ukraine qui vend un délicieux vin chaud… Non loin, on peut aussi trouver du café équitable et bien d’autres boissons.

Pour tenir dans le froid et dans l’effort, Anne-Sophie, Bernard, Rémi, Zoé, Caroline et bien d’autres ont apporté des gourmandises ; ne m’en voulez pas de ne pas tous les citer, je ne sais pas qui a apporté quoi, mais une chose est sûre, il y a de quoi tenir un siège pendant… un après-midi !
La course autour de la mairie commence ; dans les rangs des coureurs, on trouve des grappes d’Archers Fresnois, qui marchent ou qui courent. Julien qui est plus partant pour les tournois de tir à l’arc se fait un peu prier mais finit par tourner autour de l’édifice avec entrain. Sa maman est dans les parages, et Richard, son père court comme s’il avait le diable à ses trousses. Serge se distingue par le port d’un tee-shirt jaune vif aux couleurs du Téléthon. Florence participera également à l’événement et fera son petit tour autour de l’hôtel de ville.

Guy qui est souvent flegmatique et d’un calme olympien, déploie une énergie remarquée de tous. Zoé va et vient, court par intermittence tandis que son père tient dans la durée et dans le rythme. Bernard court droit avant le vin chaud, un peu moins après (mais non, je blague !). Rémi ne court pas, le malheureux ayant à nouveau une attelle. Il trouve du réconfort dans les gourmandises déposées sur la table du stand. Sa maman vient également passer un bon moment à nos côtés.  Emmanuel bientôt remplacé par Anne-Sophie (ils alternent la garde de leur petite Héloïse en cet après-midi chargé) est également présent. Là aussi, la liste de tous les marcheurs et coureurs n’est pas exhaustive, que l’on veuille bien pardonner mes oublis…

Florence, présente dès le début de la manifestation, participe activement à l’installation du stand et à l’organisation du « chamboule tout ». Cette activité démarre vraiment doucettement… mais finit par remporter un vif succès, une file d’attente se formant le long des barrières. Les enfants défilent ; des plus petits aux plus grands, tous déposent une piécette dans la cagnotte du Téléthon et tirent leurs six flèches. Beaucoup plus de lots que de participants : DVD (des films épatants, pas des fins de stock !), sachets de bonbons, balles, radios, trousses, crayons et stylos à billes, porte-clefs, casquettes, tout le monde est gâté ! Anne-Sophie remet à chaque enfant un diplôme attestant leur participation à cette édition du Téléthon.

Finalement, le temps passe très vite (surtout pour ceux qui se sont bien couvert ou ceux qui ont couru). Il faut ranger rapidement le stand et libérer les lieux car la ville de Fresnes s’organise pour les derniers préparatifs avant le feu d’artifice.

Au final, les deux stands tenus à Fresnes et à Rungis ont rapporté de jolies petites sommes d’argent, gonflant un peu plus la recette du Téléthon 2013 et cimentant toujours plus les amitiés nouées au sein du club des Archers Fresnois.

Exposition de Caroline

Caroline nous  a présenté ses créations .

Vraiment c'est Super!


Le tir à l’arc se met à
​ l’heure d’hiver…

​Aujourd’hui dimanche 10 novembre, démontage du filet sur le terrain extérieur en vue des grands froids qui ne tarderont pas à arriver. Fin officielle de la saison des tirs en extérieur. Généralement, pour une opération de ce genre, en plein air, on attend une éclaircie entre deux averses pour se mettre à l’œuvre. Eh bien, chez les Archers Fresnois qui ne font décidément rien comme les autres, on attend une bonne saucée entre deux éclaircies pour entamer des travaux d’extérieur.
Il était prévu de se retrouver avec des échelles et des pelles à 11 heures. Certains ont été plus matinaux et se sont mis au travail vers 10h45. Du coup, quand les deux retardataires sont arrivées vers 11h10 (je veux bien me dénoncer mais ne jetterai pas en pâture le nom de l’autre…), le filet était déjà déposé à terre.
Nous l’avons mis à sécher aussi efficacement que possible d’autant que le soleil pointait à nouveau quelques rayons entre deux nuages menaçants.
Ensuite, les plus courageux et costauds (donc pas moi ! Ni ma copine retardataire…) ont creusé une tranchée pour faire passer un cable électrique, du bas d’un réverbère jusqu’au pied de la cible la plus éloignée de la ligne de tir (70 mètres). But des travaux : pouvoir avoir de la lumière lorsque les archers viennent s’entraîner à la fraîche, le soir, en été, au milieu des lapins (crétins et suicidaires). La terre était détrempée à souhait et les vers de terre plus gras et animés que jamais (ils ne dansaient pas le twist mais tout de même, quelle vitalité !).
Aujourd’hui, aucun lapin (pas si crétins ni suicidaires que ça !) pour nous narguer sur le terrain… Nos grands musclés ont donc creusé leur tranchée dont la forme a un peu laissé à désirer : comme le coup des gars qui percent un tunnel par ses deux extrémités, qui se croisent l’un au-dessus de l’autre mais ne se rejoignent jamais !!! Un vrai dessin animé en direct ! Après un gros zig zag, la jonction s’est quand même faite et le cable a été posé dans les règles de l’art. Ah ! si tous les électriciens travaillaient comme l’Electricien attitré des Archers Fresnois (euh, Pascal qui sait décidément tout faire…).
Les branchements devant être réalisés dans un deuxième temps, nous avons laissé un chantier très propre, une tranchée complètement remplie, une terre bien tassée, des outils à peu près nettoyés et avons enchaîné avec la tâche la plus difficile : ouvrir quelques bouteilles pour un apéro bien mérité. Petit discours de Pascal pour nous rappeler de participer aussi activement que possible au prochain Téléthon, le samedi 6 décembre, et recherche d’idées pour le repas annuel des Archers Fresnois qui se tiendra le 1er mars 2014.
Avant de nous quitter, nous avons replié le fameux filet qui avait eu le temps de bien sécher et l’avons laissé proprement entassé sur une palette, sous une petite bâche. Nous sommes repartis avec nos escabeaux et outils ; nous avions fière allure en passant devant le cimetière de Fresnes équipés de grandes pelles, pas louches pour deux sous…
Adieu lapins (vivants), cibles animales (inanimées), muscles saillants de rugbymen et bruits d’autoroute. A l’année prochaine !

superbe article sur le championnat 2013.

le tir à l'arc, que du bonheur...
Voici les dernières photos des entrainements.

​​

LES ARCHERS FRESNOIS SONT PRÉSENTS AUX ESTIVALES DE FRESNES

Reconstitution Médiévale.

Une scène de tir à l'arc réalisée par des bénévoles, Anne Sophie et Manu.

​Merci c'est génial.